Circonscription de Pierrefitte Villetaneuse

3ème étage
Espace Salvador Allende
30 rue Guéroux
93380 PIERREFITTE
Tel : 01 48 29 74 71
Logo du site

Enseigner l’orthographe

01 / 12 / 2015 | Rémi GUYOT Conseiller pédagogique

L’orthographe française est complexe : elle est « opaque » car il n’y a pas une correspondance unique entre les sons et les unités écrites qui les reproduisent. Elle représente donc un problème majeur, affectant considérablement la maîtrise de la langue écrite et l’on ne cesse de parler de la baisse du niveau orthographique des élèves de l’école au lycée, voire jusqu’à l’âge adulte. Ecrire sans faute n’advient qu’après un long temps d’appropriation qui suppose une attention permanente de la part des enseignants.
Dans un premier temps, il faut connaître le fonctionnement de notre système d’écriture pour en avoir une vision claire (partie I) et en fonction des Instructions officielles (partie II), fixer quelques principes de son enseignement-apprentissage (partie III). L’orthographe touche, dans sa partie lexicale, aux correspondances graphie-phonie, au doublement ou non des consonnes…etc qui en appellent à la mémoire, certes, mais aussi à certaines lois logiques (de position, notamment) qui permettent d’insister sur les régularités et les cohérences ; l’aspect grammatical renvoie à la gestion des accords en genre et en nombre, les formes conjuguées et les différents homophones. Dans les deux cas, il s’agira de tenir compte, pour l’élaboration des leçons (partie IV), de la représentation que se font les élèves de la langue pour comprendre pourquoi et comment ils la mettent en oeuvre pour ensuite ré-intérroger les exercices, dispositifs et outils permettant une acquisition plus efficace (et moins traumatisante !) de l’orthographe (partie V et VI).

 

Documents

  • enseigner_l_orthographe.pdf
  • 01 / 12 / 2015
Directeur de publication :
Isabelle PAULET - IEN